jeudi 13 juin 2019

Ces petits bonheurs de débuts d'été

Fin mai, début juin, c'est ma période préférée en termes de saison, de météo, de rythme de travail... J'arrive au bout de mes matières de cours, on ne fait plus que des révisions, les examens sont créés et il y a une latence, un petit moment suspendu. C'est bientôt la fin mais pas encore tout à fait... Sans compter que cette année, le rythme est vraiment bien ralenti, ma session d'examens est bien placée et plutôt light (ce qui ne gâche rien, je dois bien te l'avouer ☺). C'est donc un perfect timing pour parler de petits bonheurs par ici aujourd'hui avec toi.

  • L'enterrement de vie de jeune fille d'une de mes amies/collègues durant tout un weekend aura été un super moment hors du temps ces dernières semaines. Je me suis super bien amusée et même si ça a été fatigant (vivre avec plus de 10 personnes sur deux jours, ouille pour mon petit cerveau ^^), ces moments m'ont fait énormément de bien.


  • Si je remonte un peu moins loin dans le temps, j'ai eu le baptême de mon filleul dimanche dernier. C'était un beau moment, je suis vraiment heureuse d'être investie et d'avoir été choisie pour ce rôle important aux côtés d'une co-marraine super avec qui je m'entends bien! :-) 

  • Il y a aussi eu du laisser-aller et pas mal de lâcher prise du côté de la maison ces dernières semaines. Moins de prises de têtes pour les repas (parfois sautés), moins de crispations autour du ménage, et ça fait du bien. Par contre, à présent, je suis prise de folies de rangement et de nettoyage à 21h, ça revient par pulsions xD

  • Du coup, ces petits moments de relâche permettent de faire de jolies découvertes culinaires comme Raisu, avec ma petite Laura. ♥ Si vous êtes de passage à Liège et que vous aimez les onigiri (et les gyoza aux pommes!), c'est une adresse que je vous recommande! Rdv rue de la Goffe pour les découvrir.
    Leur site internet 

  • Il y a aussi ces petits moments en fin de journée, lors du coucher de soleil, une bière à la main, un chips dans l'autre, posés en amoureux sur la terrasse. Oui oui tu vois ce que je veux dire. ;-) 

  • Les discussions interminables autour de la dernière saison de Game of Thrones (qui m'aura globalement déçue mais cet engouement, cette attente, ces moments du lundi... me laissent tout de même un bon souvenir).

  • Une sortie au cinéma pour aller voir Pokémon: détective Pikachu. Ça parait banal mais nous n'étions plus allés voir un film en VF au cinéma avec de la nourriture autorisée en salle depuis des années! x) Ça a donc été à la fois un moment détente mais aussi une piqûre de rappel sur la raison pour laquelle on préfère éviter ce genre de salle ^^ 

  • Côté culture, j'ai également eu mes tickets pour le concert de Lindsey Stirling en octobre à Bruxelles et pour ça, je suis vraiment heureuse! Je craque rarement pour des concerts si loin (et chers ^^). Ça fait des années que je suis le parcours musical de cette musicienne et j'adore ce qu'elle fait donc la voir sur scène, ça me rend tout chose... *_* 

  • Des petits plaisirs matériels aussi, comme l'achat de nouvelles chaussures de la marque Minuit sur Terre. ♥ Ces petites baskets du modèle Virevolte perforées or que j'adore et qui remplacent mes Veja qui n'ont pas tenu le coup en quelques mois seulement...! 
Crédits photos: Minuit sur Terre

  • Je n'ai pas fait de belles découvertes littéraires ces dernières semaines mais en revanche, j'ai à la fois craqué mon slip pour quelques nouveautés et j'ai rangé ma bibliothèque pour commencer à me désencombrer de pas mal de lectures (et faire de la place pour les nouvelles!). Quelle sensation de bien-être quand on se pousse à faire le vide matériel! ♥ En plus, quand tout le surplus sera évacué, on compte réarranger la bibliothèque et faire un bel espace pour nos jeux. (Tu la sens l'excitation, là? ^^)



Bon, ça fait déjà pas mal de choses pour ces dernières semaines. ^^ C'est pour ça que j'aime cette période de l'année. Si tu as envie de suivre mes petits bonheurs au fil de l'eau, n'hésite pas à me suivre sur Instagram. :) Et de ton côté, quels sont tes beaux souvenirs de ces semaines de mai-juin? 





jeudi 30 mai 2019

Journal capillaire | mai 2019

Yaaaay! En cet avant-dernier jour du mois de mai, je reviens te parler de mes expériences capillaires et de l'évolution de mes longueurs et des séances de torture hebdomadaires que j'inflige à mes cheveux. =D



Je suis déjà ravie de pouvoir crier haut & fort mon amour pour l’Équilibrant, shampoing solide de la marque Veda. ♥ J'ai ENFIN trouvé un shampoing solide qui me correspond, qui ne rend pas mes cheveux poisseux lors du séchage, qui me les laisse propre longtemps et ça me rend TELLEMENT  contente! A la prochaine commande, j'en prends 10 pour rentabiliser les frais de port et le bilan carbone, hop làà ! Je suis conquise, merci Vedaaa ♥ ♥  

Pour rincer les bains d'huile (car oui, je me suis tenue aux bains d'huile), j'utilise surtout la base neutre de Centifolia qui est super efficace alors qu'elle mousse très peu et est, par conséquence, très douce. J'ai essayé de le faire avec le Veda mais j'ai trouvé ça moins efficace, les cheveux n'étaient pas aussi "propres" qu'avec la base neutre donc je reste avec cette base et je me fais deux shampoings consécutifs avec. 

Shampoing l'équilibrant - acheté sur l'e-shop Veda | 12,50€/85g


En termes de soins pré-shampoing, une fois par semaine, j'applique et je masse mon mélange d'huile de ricin, d'argan et d'huile essentielle de ylang ylang que je laisse poser entre 1h30 et 3h (souvent le dimanche après-midi). Après le shampoing, en revanche, je n'utilise plus rien du tout. j'ai du utiliser une fois ou deux de la crème lactée de Denovo et/ou de l'aloe vera. Aucune sécheresse ne pointe le bout de son nez pour le moment. J'envisage par contre, pour resserrer les écailles, faire briller et démêler, de recommencer à faire un dernier rinçage au vinaigre de cidre bio après le shampoing. (J'en ai justement racheté hier!

De même, je n'ai pas du tout utilisé le petit spray volumisant John Master Organics ni mon R&B de Lush ce mois-ci. Peut-être que ça reviendra plus tard... 

Par contre, j'ai encore beaucoup utilisé mon sèche-cheveux (mais avec le séchage à froid) et surtout mon fer à lisser... Je suis dans une période d'entre-deux longueurs et mes cheveux rebiquent énormément au niveau des pointes et tant que ça ne dépassera pas les épaules, je ne ressemblerai à rien. Donc, c'est ça ou les attacher tous les jours... ^^' Pour limiter la chaleur et favoriser le séchage rapide "au naturel", je me penche sur les serviettes en bambou notamment des Tendances d'Emma. Est-ce que ça fonctionne vraiment et est-ce que tu aimes son utilisation? Est-ce que ça vaut le coup que j'en achète une ou ma serviette en coton éponge marche aussi bien? Je t'en prie, donne-moi ton avis et ton ressenti ici plus bas ♥ 

Côté levure de bière, j'ai réussi à tenir sur la longueur mais pas avec la dose complète. J'ai pris 85% du temps, 10 gélules par jour au lieu des 15 recommandées et je trouve que c'est déjà mieux que rien. Mon corps a profité de ces compléments que je n'aurai pas pu avoir autrement donc ça ne peut que lui faire du bien. Je continue jusqu'à la fin de la boîte, promis!



Entre avril et mai, j'ai donc gagné deux bons cm et c'est exactement la moyenne que j'espère arriver à tenir jusqu'en septembre. :-) La photo de mai montre un peu moins de volume à cause de l'aloe vera que je venais d'appliquer pour dompter un peu les frisottis de mes bébés cheveux. Je ne lâche donc pas l'affaire!


Et toi? Quels ont été tes soins capillaires de mai?


Lire le journal capillaire d'avril 2019. 


jeudi 16 mai 2019

28 ans de gratitude ♥

Aujourd'hui, pile le jour de publication de cet article, j'ai 28 ans. C'est à la fois un sacré petit paquet d'années que je laisse derrière moi mais je pense vivre encore deux fois ça environ. J'en suis au tiers de ma vie du coup, je pense. Enfin, si tout se passe bien et que je ne me prends pas un bus en allant travailler demain matin. #GrosseAmbiance

En 28 ans, la vie a déjà eu le temps de me filer pas mal d'obstacles à surmonter et d'épreuves à passer pour me forger le caractère. Mais depuis que je suis ado, j'essaie de prendre le parti de me dire que je suis simplement là et que je vis ce que la vie m'a apporté car c'est ce qui est prévu pour moi à cet instant T. Tout ce que je peux faire, c'est adapter ma perception de ces moments. Des fois, la vie t'envoie des coups dans les dents. Et puis des fois, tu as envie de lui dire merci. 

Photo by Gabrielle Henderson on Unsplash

Merci pour ces gens qui ont croisé ta route et qui font peut-être partie de ta vie aujourd'hui. Merci pour ceux qui ne l'ont que traversée mais qui t'ont apporté quelque chose pour que tu grandisses. Merci pour le courage qu'il t'a fallu pour te libérer de ces relations toxiques dans lesquelles tu t'engluais. Merci pour celui qu'elle te donnera afin de te débarrasser de celles qu'il te reste encore aujourd'hui. 

Merci aussi pour certains instants, certains détails qui t'ont marqué et qui ont peut-être changé ta façon de voir le monde. Merci pour les opportunités que tu as pu laisser passer car sans elles, tu ne serais pas là où tu es actuellement. Ce sont autant d'occasions d'apprendre que tu as saisies et grâce auxquelles tu as évolué. 

Merci pour la palette d'émotions vécues au quotidien. Elles t'aident à apprécier la vie plus intensément, même quand on est au fond du trou. Grâce aux émotions, on se sent vivant. Et parfois, on se sent aussi drôlement privilégié quand on sort le nez de sa coquille pour voir ce qui se passe ailleurs. 

Merci pour tous ces mots lus, ces histoires délirantes, vibrantes, captivantes mises sur ta route, comme les pierres du petit Poucet dans la forêt. Chacune aiguise ta perception du monde, à sa façon. Pareil pour les mélodies. Surtout celles qui t'ont fait pleurer, qui t'ont permis d'évacuer le trop plein qui était en toi. Mais aussi celles qui ont fait gonfler ton coeur de joie, celles qui t'ont donné une furieuse envie de crier, de chanter, de danser.

Merci pour tous ces voyages, ces prises de conscience, ces rencontres qui t'ont également conduit là où tu es aujourd'hui. Et qui me permettent de fermer la boucle de ces mercis. C'est aussi simple que ça la vie. Des rencontres, des apprentissages, des mots, des éclairs de lucidité. Et puis tout le reste. 

Un proverbe japonais dit "7 fois à terre, 8 fois debout". C'est la vie qui te donne la force, qui t'aide à trouver en toi le courage d'arriver à te relever à chaque fois. Et pour ça, toi aussi remercie-la.  

Photo by Cerys Lowe on Unsplash