jeudi 21 mars 2019

Et toi? Quelles sont tes valeurs?

Eh non tu ne rêves pas, le blog reprend du service après tout pile un mois de pause. :-) Ces petites vacances un peu forcées m'auront fait du bien, je ne te le cache pas. J'en ai profité pour ... travailler (sans déconner, j'te jure...) mais aussi reprendre le pli de l'écriture pour moi-même. J'ai donc envie de recommencer avec un article tout personnel en te parlant des 10 valeurs principales qui guident ma vie et mes choix. 


Dans l'article précédent, je te parlais du podcast d'Esther et de ses exercices d'écriture. L'un d'eux la semaine dernière a consisté en se questionner sur ses besoins et ses valeurs. A partir d'une liste de 185 valeurs, il fallait d'abord identifier celles qui résonnaient en moi puis, par étapes de tri successif, arriver à 10. Je partais de 56 valeurs (oopsie :D) mais j'ai finalement réussi à les restreindre et plus je les regarde, plus je m'accorde à dire "oui, c'est vrai, ça me correspond bien". Elles ne sont pas du tout ordonnées, je te les pose là, en vrac.

Rigueur

Si tu me connais dans la vraie vie, tu le sais déjà. C'est une des valeurs qui transparaît le plus dans mon quotidien. L'exercice m'a fait réaliser que la valeur Travail ne fait en réalité pas partie de mes 10 valeurs principales, de même que le Perfectionnisme au fond. Ce qui me correspond le plus, c'est quand je me lance dans une tâche, je suis méthodique, rigoureuse et je la fais du mieux possible, peu importe ce que je dois faire. Ça peut poser quelques problèmes dans mon travail et être identifié comme du perfectionnisme mais je me soigne encore pour ça. ^^ 

Droiture/Intégrité/Loyauté

En lien avec cette première valeur un peu "rigide" je dirais, il y a ce groupe-là. C'est un peu ma ligne de bonne conduite à moi. Je n'aime pas aller à l'encontre d'une promesse ou d'un secret par exemple, ni participer à des commérages. La plupart du temps d'ailleurs, je n'y prête tellement pas attention que je tombe des nues quand on m'apprend des trucs. Mon cerveau fait naturellement le tri entre les informations intéressantes à garder et celles qu'il vaut mieux occulter. Le problème avec la valeur d'intégrité, c'est que j'ai un peu cette attente envers certaines personnes qui sont censées soit l'avoir, soit faire en sorte qu'elle soit garantie (dans leur travail par exemple). Du coup, parfois, je ne comprends vraiment pas certaines réactions... 

Amour & Amitié

Ces deux valeurs sont à la fois centrales dans mon développement personnel mais paradoxalement, elles se réduisent à très peu de personnes dans ma vie quotidienne, et encore, je ne vois pas toutes ces personnes tous les jours... ^^ Ces relations impliquent de l'investissement (en temps notamment) que j'ai parfois l'impression de négliger pour des choses moins importantes. Je fais des petits progrès chaque année pour passer davantage de temps avec ces personnes importantes et inspirantes pour moi.  

Ecologie

Quand je l'ai vue dans la liste celle-là, ça m'a tellement paru évident qu'elle ne pouvait que se retrouver dans les 10 valeurs principales. Des fois, quand mon esprit divague, je pense à l'effondrement, à ce qui pourrait nous attendre dans quelques dizaines d'année si on reste sur nos positions. Et ça me donne des envies de meurtres envers les gens, je l'avoue aussi. Surtout quand on est au courant de l'impact de nos actions sur les écosystèmes. Cette valeur est belle au départ mais elle provoque chez moi des émotions plutôt tristes ou négatives comme tu vois ^^ 

Liberté

Si mes proches passent par là, ils ne vont rien comprendre xD Je suis le genre de personnes à avoir besoin de balises pour avancer. M'écarter du chemin, ça me fait peur bien souvent ... jusqu'à ce que mon cerveau intègre qu'il prend juste un chemin parallèle voire qu'il construit le sien. En réalité, j'ai besoin d'avoir le cadre que je me crée. Quand on m'impose trop de balises, ça me gêne, j'ai envie de m'en débarrasser.


Générosité & Solidarité/Entraide

Si je devais résumer brièvement les deux idées principales que recoupent ces valeurs, je dirais que l'idée de gratuité est importante pour moi. Que j'aime aider, rendre service, pousser les autres, de manière désintéressée. La transition avec la valeur suivante est parfaite car il s'agit de l'...

Education

L'exercice m'a aussi permis de dégager cette valeur importante à mes yeux mais à son sens large. Il y a mille façons d'éduquer, à mille sujets différents. A ma façon, je me dis que j'éduque et j'informe tous les jours, via tous mes réseaux (le blog, youtube, dans mes classes). Le fait d'être prof fait partie de cette valeur mais je me rends compte que je pourrais la faire vivre autrement si je m'en donnais les moyens.

Contribution/Utilité

Et enfin, je termine avec ce groupe de valeurs qui sont très personnelles et subjectives. J'aurai pu les lier avec les deux groupes précédents et dans ma vie quotidienne, c'est souvent ce qui se produit. J'aime me sentir utile, savoir que j'ai aidé les gens, que j'ai contribué un tout petit peu plus à l'arrivée d'un monde que j'estime comme meilleur. C'est important pour moi de contribuer, d'apporter ma petite pierre, ma petite brique aux ponts que nous construisons chaque jour. Et même si parfois je me décourage et je pense à abandonner, je finis toujours par ma redresser pour repartir de plus belle. 


Evidemment, il y a d'autres valeurs dans ma vie que ces dix-là 
mais si je ne devais en garder que dix, elles seraient dans la top list. :-) 



Et toi? Quelles sont tes valeurs? 
Est-ce qu'on en a en commun? =)


jeudi 21 février 2019

5 articles/podcasts que j'ai aimés dernièrement

Salutatioons! C'est l'heure de l'article du jeudi et je suis toute motivée pour vous partager mes dernières lectures et découvertes de la toile des internets! :D Comme pour les petits bonheurs, je me suis dit que ça faisait longtemps que je n'avais pas partagé mes derniers coups de coeur (2016 en vrai!) et découvertes de blog. Petites nouveautés dans cet article: je voulais parler d'articles précis plutôt que de blogs dans leur généralité et j'avais aussi envie d'introduire aussi des podcasts que j'aime écouter et qui me font du bien. :-) Alors c'est parti! Tu me suis? 

VOYAGER | avec SunWhere à Lisbonne


Alors "ça commence bien" tu me diras: je te file un article avec plein de belles photos et pas trop de textes! XD En vrai, j'aime bien ce genre d'articles voyage qui me font rêver avec de jolies images, qui parviennent à donner une ambiance de la ville tout en narrant quelques petites anecdotes du lieu suivi. J'ai envie d'aller à Lisbonne depuis 2 ans maintenant et j'ai même cherché à m'y rendre en train pour éviter l'avion. Malgré tout, si nous décidons d'y aller, il faudra passer par la case "aéroport" malheureusement... En attendant, je continuerai de baver devant les jolies photos de cet article en les gardant dans un coin de ma tête. ♥

lire l'article sur son blog  • Crédit image: Sunwhere.fr


JOUER | avec Juste Sublime


Fanny, en grande fan de jeux de société, nous a concocté un sublimissime article hyper complet de la mort qui tue des jeux qui peuvent se jouer à deux. Quand tu penses à jeux de société, tu penses peut-être à des jeux de plateau qui se jouent souvent à 4 et pourtant, cela fait plusieurs années que ce monde continue d'évoluer et propose aussi des jeux pour des duos. Elle m'a donné envie d'en essayer plein dont Mysterim que j'ai offert à mon Chéri pour son anniversaire! 

lire l'article sur son blog • Crédit image: Justesublime.fr


LÂCHER PRISE | avec Esther

J'écoute le podcast d'Esther (Se sentir bien) depuis le mois de novembre dernier et j'ai aussi commencé à un travail de développement personnel et de prise de conscience depuis cette période-là environ. J'ai mis en place des exercices d'écriture (que je n'ai pas toujours le courage de faire), je me suis fixé des objectifs réalistes et depuis peu, je travaille sur l'acceptation de mes émotions. Quand tu découvres Esther et que ses paroles résonnent en toi, tu as envie de partager ce qu'elle t'apporte aux autres mais tu ne peux pas les obliger à y être réceptifs ... et c'est tout l'objet de ce podcast qui traite du développement personnel et de ce que notre entourage en pense. Je trouve qu'elle aide à nous faire lâcher prise sur des petits éléments crispants et à nous rendre encore plus bienveillants vis-à-vis de soi et des autres.
J'en profite pour glisser aussi un mot sur le projet Woman Up qu'elle essaie de mettre sur pied avec deux autres filles. L'objectif est d'organiser un cycle de conférences à propos du sexisme dans le milieu professionnel et d'apporter des solutions concrètes à ces problèmes rencontrés par des milliers de femmes aujourd'hui dans le monde de l'entreprise. Si ça t'intéresse et que tu veux les soutenir, je te laisse aller le voir (juste ICI). Preuve qu'il en est qu'on peut s'engager dans des combats sociétaux ET s'intéresser au développement personnel et au coaching. :-)

écouter le Podcast • Crédit image: Esther Taillifet


ETRE UN PEU FUTILE | avec Crapette



... Eh oui, on ne se refait pas! Que veux-tu? J'aime encore bien lire et regarder des articles beauté de temps en temps. Quoi de plus girly que du vernis? Je me le demande encore... Ici, Laetitia nous présente la dernière collection de chez Essie et ses mains feraient pâlir d'envie d'importe quelle fille aux ongles rongés et aux mains défoncées par le froid, le vent, la pluie. (Comment ça je deviens hargneuse? Bon bon, je te laisse aller voir l'article ;) ) Ses photos sont très belles, ses compositions sont très agréables à regarder, j'aime beaucoup la suivre pour ce côté esthétique qui colle d'autant plus à l'univers de la beauté! 

lire l'article du blog • Crédit image: LeJournalDeCrapette


RALER | Avec Picou-bulle


J'ai découvert cet article et cette blogueuse grâce à Hellocoton (une fois n'est pas coutume!) qui avait placé cette réflexion en "une". Je lis beaucoup de critiques sur Instagram pour l'instant et ça me fait réfléchir car je vis une relation un peu d'amour-haine avec les réseaux sociaux. Globalement, oui, c'était mieux avant, un peu comme les blogs: quand on faisait ça pour s'amuser uniquement, quand les gens étaient plus authentiques, quand tout était moins filtré, moins codé, plus simple... mais il y avait aussi moins de contenu sur la toile. La grosse dérive et les gros problèmes abordés dans son article tournent autour du découragement de certains qui en viennent à désespérer ou à se frustrer de ne pas avoir la visibilité qui... quoi? leur est due? pas vraiment. J'ai ri jaune en lisant le passage où les gens se plaignaient carrément à leurs abonnés de faire moins de likes à cause de l'algorithme. (En vrai, ça commence à me saouler de voir que des gens se définissent à travers ces likes.) Quand je prends du recul, je me dis que ces réseaux sociaux ont pris tellement de place dans notre vie qu'on y place une part de notre légitimité d'existence. Et que ça peut vraiment devenir dangereux et destructeur pour une personne en manque de confiance en elle qui ne souhaite qu'être vue et aimée ou reconnue pour le travail qu'elle fournit à travers ses photos. Mais c'est pas demain la veille qu'on verra un changement autour d'Instagram... surtout quand il n'y a pas encore de concurrent digne de ce nom sur lequel nous catapulter tous. ^^

lire l'article du blog • Crédit image: Picou-Bulle


Que penses-tu de cette sélection? Ça te plairait que j'instaure un rituel de partages avec les articles/podcasts du mois par exemple? 

jeudi 14 février 2019

Mes petits bonheurs de l'Hiver

Tiens, cela fait longtemps que je n'avais plus fait ce type d'articles alors que paradoxalement, j'essaie de réintroduire l'ancrage de gratitudes dans mon quotidien! Ces dernières semaines sont un peu en double teinte: soit je me sens pleine d'énergie et j'ai envie de soulever des montagnes, soit je me sens vidée, j'ai envie de me rouler en boule et qu'on me réveille dans 2 mois. Dans ces conditions, il est difficile mais nécessaire de se focaliser sur le fait qu'un retour positif arrivera et avoir confiance en ça. En attendant, j'essaie de vivre l'instant T et je me ménage comme je peux. 

Cet hiver, j'ai eu le grand plaisir et l'immense joie de voir à plusieurs reprises mes petits neveux. Et j'aurai voulu les voir encore en janvier et en février. Le calendrier et ma fatigue en décident malheureusement autrement mais je me garde l'idée d'une possibilité d'aller dire bonjour une heure ou deux lors d'un weekend dans un coin de ma tête. Même si les enfants aspirent notre énergie vitale, c'est largement compensé par l'amour qui se dégage d'eux et de la relation que l'on construit, jour après jour. ♥

La relance du blog m'a aussi fait beaucoup de bien mine de rien! Je suis assidue jusqu'à présent et je publie un article tous les jeudis. Ça signifie que j'ai davantage publié en janvier que durant les 6 derniers mois de 2018 ^^ Mon but n'est pas d'en vivre mais plutôt de faire vivre cet espace en partageant mes idées avec toi. Donc si tu as des trucs à me proposer, écris-moi un scraboudja (comme on dit chez moi) en commentaire :) 

La Cathédrale de Séville depuis l'orangeraie, dans sa cour intérieure

Cette reprise m'a permis de me replonger dans mes doux souvenirs de vacances andalouses. Et ça m'a fait beaucoup de bien de les partager ici avec toi la semaine passée. J'envisage de poursuivre la série et de parler de Cordoue puis d'autres endroits qu'on a visité dans un troisième article. Ça te tente d'avoir d'autres photos ensoleillées? ☼

Je m'étais aussi lancée dans une bardée d'exercices d'écriture sur les conseils d'Esther (dont j'adore les podcasts et les vidéos, va voir son site!) mais ma bonne volonté de début 2019 n'a pas suffi et je pense qu'en réalité, je me suis sur-estimée ^^ Je reprends donc les exercices et la méditation avec moins de pression qu'avant, plus de bienveillance envers moi, surtout envers le chemin que j'ai déjà parcouru. 


Cette période de cours est longue (8 semaines tout de même!) et le retour du soleil vers 8h le matin me fait du bien. Surtout quand, comme hier, je dois aller au travail à pieds. Quoi de mieux pour commencer la journée qu'un ciel bleu et dégagé, un air frais picotant les joues et un mug de thé pour m'accompagner sur le chemin du travail? 

Parmi mes petits bonheurs de la saison, il y a eu tous ces rendez-vous en janvier qui ont rythmé mes semaines: anniversaires d'amis, de la famille, exposition, soirée jeux... mais aussi en février la reprise de mes cours de Tae bo. J'avais bien besoin de reprendre le sport et je vais également me bouger pour me mettre au yoga avec une prof. :) Le grand bonheur, ça a aussi été la fin de cette soirée Tae bo à 23h après une longue discussion avec ma coach ♥ 

Enfin, un petit bonheur qui est aussi une fierté, ça a été la réussite du respect d'un challenge que je me lance pour 2019: cette année, j'aimerais offrir des cadeaux immatériels ou faits main. Jusqu'à présent, c'est un succès: entre un repas mijoté à la maison pour passer un bon moment, des places de concert ou encore un resto, je ne m'en tire pas trop mal! =) 


Tu as des petits bonheurs à partager avec moi 
en cette saison hivernale? ♥ 


jeudi 7 février 2019

Notre séjour à Séville (Concentré de soleil inside ☼ )

En ces moments de grisaille du coeur de l'hiver, je suis de plus en plus nostalgique de l'été, des vacances et particulièrement de notre magnifique voyage en Andalousie. J'ai envie de soleil, de clarté, de rayons qui réchauffent le coeur et l'esprit. J'avais évité de poster des photos du voyage sur le blog jusqu'à présent mais aujourd'hui, j'ai tellement envie de m'y replonger que je vais t'emmener avec moi. ♥ Et j'espère que ça te donnera envie de découvrir cette ville magnifique. :)


La plaza de España lors de notre première soirée
Nous y avons passé trois jours, après un bref détour par Cádiz qui n'aura duré qu'une matinée. En Andalousie, les villes rivalisent de beauté et Séville m'a vraiment charmée, je crois même que je pourrais y vivre. (mode dreaming: ON) Dès notre arrivée au Airbnb en dehors du centre, dans un quartier calme au sud-est de la ville, nous avons pris possession des lieux et puis sauté dans un métro direction le centre.




Quand nous visitons une ville avec l'Amoureux, j'aime beaucoup me promener pour voir les rues, les couleurs, les ambiances. Donc, c'est souvent ce qu'on commence par faire en arrivant quelque part. Ça sert aussi à se repérer pour les jours suivants en trouvant les incontournables à voir qu'on a marqué dans notre petit programme. La première journée s'est achevée sur la Plaza de España, ce qui nous a permis de fixer notre rendez-vous du lendemain matin au parc María Luisa pour bien commencer la journée. :3

Le musée des arts et coutumes populaires d'Andalousie - le seul regret du voyage que j'ai car nous n'avons pas eu le temps de le faire!



Les villes andalouses ont le gros avantage (et la nécessité) de comporter plusieurs parcs bien entretenus. Au vu des chaleurs estivales, ces parcs ont été nos meilleurs amis pour commencer la journée au frais, avec quelques rayons de soleil avant de s'alourdir vers 11h et de culminer en températures vers 13h-14h, en tout cas au coeur de l'été. De ce fait, il faut vivre en décalé et végéter l'après-midi pour profiter au maximum d'une belle fin de journée et d'une longue soirée. 

Deux incontournables à faire si tu vas à Séville - et tous les guides te le diront -, c'est la Cathédrale (fais aussi la visite des toits, ça vaut clairement la peine! ♥_♥) et la Giralda qui est la tour accolée, mais aussi le Real Alcázar, les palais royaux fortifiés. Construit à partir du IXe siècle, c'est un bijou d'architecture, de couleurs, de détails... Et ses jardins ont accueilli le tournage de Game Of Thrones avec les scènes de jardins à Dorne! Les monuments architecturaux en Andalousie sont très bien conservés (souvent inscrits au Patrimoine mondial de l'UNESCO et puis le tourisme, ça incite à en prendre soin aussi ^^) et leur histoire les rendent encore plus impressionnants.


La visite des toits de la Cathédrale m'a beaucoup marquée car nous avons eu droit à toute son histoire et aussi à l'histoire des ouvriers qui l'ont érigée. Nous sommes passés par des endroits réservés au "personnel technique" de l'époque (à quelques mètres des vitraux...! quelle chance!) et heureusement qu'aujourd'hui, nous avons des rambardes car à l'époque, c'était parfois carrément dangereux! C'est aussi hyper impressionnant et magnifique d'avoir une telle vue sur la ville de Séville, le panorama était splendide, surtout en fin de journée avec le soleil rasant... ♥


Les jardins du Real Alcázar m'ont aussi beaucoup plu, de même que les palais en eux-mêmes. Tout est tellement coloré, débordant de verdure (pour un climat si sec en été, c'en est obscène d'ailleurs en fait!) le travail est si minutieux au niveau des mosaïques... qu'on ne peut QUE tomber en amour devant ce patrimoine ♥♥ Nous y sommes restés toute une matinée et une partie de l'après-midi. Si tu y vas, un petit conseil: prends tes billets à l'avance (même la veille) sur le site pour éviter de faire deux fois la file et prends-les le plus tôt possible pour éviter la foule et les grosses chaleurs.


Sinon, Séville la nuit, c'est aussi magnifique avec ses lumières éclairant la ville, les ponts, les maisons...



Voilà, j'ai fini de t'abreuver de photos du soleil andalou! ☼ 
Tu es déjà parti.e à Séville? Quels sont tes incontournables?