samedi 24 septembre 2016

Parce que la vie n'est pas faite que de petits bonheurs...

Hier soir, j'étais pleine d'entrain et de motivation pour prendre mon clavier et t'écrire des petits mots positifs qui auraient ponctué agréablement ton weekend. Malheureusement, la vie n'est pas faite que de petits bonheurs. Cette semaine a été longue et chargée pour moi et, ironie du sort, dans chacune de mes classes en religion, j'ai introduit le thème de l'année autour du fait qu'il était urgent de prendre le temps. Pour réfléchir à sa vie, chacun s'est donc posé et a choisi trois événements importants et marquants - heureux ou tristes - à replacer sur une ligne du temps personnelle et créative. Je les ai donc laissés créer et réfléchir à leur guise armés de crayons de couleurs, de feutres et de marqueurs... Certains partageaient leur vie avec moi et je réalisais qu'il y avait déjà de bien belles branches cassées dans les vies de ces ados de 13 ans et que c'était important de les écouter... 

Et puis vendredi soir, je vois un mot sur mon fil d'actu facebook à propos d'un ami qui n'est désormais plus de ce monde. Pleine d'incompréhension, je vais trouver la personne qui a posté ce message et elle m'explique qu'il s'est pendu mardi... Quel choc terrible! Je me rappelle pourtant de lui il y a des années de cela, plein d'entrain, bon vivant et très philosophe. Parallèlement à cela, je regardais une vidéo d'un inconnu qui m'expliquait que la vie, ce n'était pas aller au taf, payer ses factures et attendre que le weekend arrive (Ah si, cette semaine, ça a été ça que j'ai attendu depuis lundi matin!). Qu'il fallait réaliser les rêves qui ont pris possession de nous.

Seigneur, quels étaient les rêves de cet ami pendu? Contre quoi a-t-il du lutter pour en arriver là? Cette nouvelle me bouleverse et me fait réfléchir bien que ce soit quelqu'un que je n'aie plus vu depuis plus d'un an. Ce geste trahit une telle solitude qu'il me renvoie à d'autres personnes qui se sont suicidées à une époque où on est plus connectés que jamais mais où on a l'air tellement seuls et dépourvus de vraies relations! Et cela me fait encore plus penser au manque de cohésion globale de notre société qui a tellement poussé à l'individualisation qu'on en vient à demeurer terriblement seuls dans nos choix, dans nos actions, dans notre vie...



Pas de petits bonheurs ce weekend donc, tu l'auras compris. Et pourtant, je continue à m'y accrocher et je continue de réfléchir sur le sens de ma vie, sur mes rêves, sur mes choix... Sur le bonheur qui se construit avec les autres et qu'on a plus que jamais besoin d'un retour à un sens de la communauté et des valeurs d'écoute et de solidarité... 


12 commentaires:

  1. Toutes mes condoléances..
    Repose toi bien et reviens nous quand tu le souhaiteras <3

    RépondreSupprimer
  2. Il n'y a malheureusement pas de formule magique pour te faire te sentir mieux dans ces moments là. J'imagine le choc que ça a du être pour toi. Ton texte m'a beaucoup touchée et je pense à toi et à la famille de cet ami que tu as perdu. Beaucoup de courage à vous !

    RépondreSupprimer
  3. C'est tellement difficile... Je t'envoie plein d'ondes positives.
    J'ai beaucoup aimé le thème et l’exercice que tu as proposé à tes élèves. Il est urgent de leur faire passer ce message et tu as pris un joli chemin pour le faire.
    Ta phrase "la vie, ce n'était pas aller au taf, payer ses factures et attendre que le weekend arrive" m'interpelle, j'ai l'impression que c'est une façon de penser qu'on nous a été éduquée et, qu'en fait, se révèle être une erreur monumentale !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup, Vanessa :) (pour tout ce que tu dis!)
      Si tu souhaites voir la vidéo d'où est tirée cette phrase en entier, elle se trouve sur facebook: https://www.facebook.com/motivtosuccess/videos/998360126886267/?pnref=story =) Ces situations donnent à réfléchir...

      Supprimer
  4. Je découvre ton blog par le biais de cet article. Je suis bien désolée pour ton ami... mais je trouve tes mots très juste et l'on devrait faire attention aux autres et à nos rêves pour ce sentir bien. Bon courage !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh c'est dommage que tu le découvres ainsi, ma vie est plus positive d'habitude ^^'
      Merci pour tes mots, il faut qu'on essaie d'arriver à prendre conscience de ce qui ne tourne pas rond pour retrouver un peu d'humanité je pense... :) Bises!

      Supprimer
  5. Vraiment désolée Emeline pour ton ami. La vie n'est pas faite que de petits bonheurs et justement il faut prendre le temps de capturer ces instants pour en profiter un maximum.
    de gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Laetitia ♥ Oui, c'est dans ces moments difficiles qu'il est important de s'en rappeler :)
      Bisous!

      Supprimer
  6. Oh je suis désolée pour ton ami. :(

    Tes mots sont touchants et justes, alors même si j'aimerais bien dire plein de choses... Je ne trouve rien à dire qui ne soit pas l'écho des tiens. Par contre je te fais des bisous, parce que ça, même si ça fait écho, c'est toujours bon à prendre. :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci merci... ♥ (Oui les bisous, c'est tjs bon à prendre, on en a jamais assez :3)

      Supprimer