mercredi 24 juin 2015

Pourquoi vouloir espacer les shampoings? C'est dangereux de se laver les cheveux?

Une copine m'a posé cette question il y a quelques temps et j'avoue que j'ai d'abord pensé que la réponse était évidente. Et quand j'ai réfléchi pour la poser par écrit, j'ai quand même mis quelques minutes avant de la poster... Elle était un peu succincte d'ailleurs car j'ai pris cet objectif sans vraiment y réfléchir, de manière tout à fait naturelle ! Vouloir espacer mes shampoings, oui. mais pour quelles raisons?


Se laver les cheveux ne me paraît pas dangereux (sauf si vous utilisez des produits corrosifs ou toxiques pour la nature bien entendu). Je le fais depuis que je suis toute petite et depuis bien avant mon tournant "naturel/bio", je me lavais déjà les cheveux deux fois par semaine: le mercredi, après la danse et le dimanche, après la piscine. C'était incontournable. 

Et j'ai gardé ces deux jours de prédilection durant ma semaine, ça me permet de rythmer mes habitudes même si je ne vais plus à la piscine le dimanche depuis un paquet de mois... Pratique quoi. Et je sais que pour certaines d'entre vous, deux shampoings par semaine, ce serait juste le rêve. Vous vous lavez peut-être les cheveux tous les jours ou un jour sur deux et vous aimeriez vraiment arrêter cette routine parfois pesante. 

Eh bien moi, j'ai une autre envie folle: celle d'arriver à un shampoing par semaine et peut-être par la suite (le rêve absolu): plus de shampoing du tout. Une sorte de no poo en bref, peut-être. Je ne sais pas, je ne me suis pas vraiment renseignée sur le sujet. Je sais juste que j'ai très envie d'espacer encore mes lavages de cheveux, ce serait trop le pied ! 

« Elle est complètement folle la Chibi, ça y est, elle perd les pédales en fait. » Du tout, du tout. Tout cela est très pragmatique: la première raison est écologique. Je m'imagine déjà ne plus acheter de shampoing (donc plus de bouteille, plus d'agent lavant, plus d'actifs, plus de transport entre le producteur et le magasin...) , ne plus devoir éplucher des compositions (oui, ça me gonfle énormément je l'avoue), ne plus devoir chercher un produit qui a telle ou telle action et me contenter de vinaigre de cidre bio. Au niveau conscience écologique, je gagne 3000 points! Banco ! Zéro déchet, conscience clean. 

La deuxième raison est la paresse qui m'anime (antinomique pas vrai?). La plupart du temps, j'ai envie de faire bien d'autres choses que de me laver les cheveux. Sortir le shampoing, le soin, me mouiller les cheveux, faire mousser le produit, rincer tout correctement, appliquer un-peu-de-soin-mais-pas-trop, rincer encore, éponger, les peigner, les sécher. Certains jours, j'adore sortir mes poudres lavantes, me faire un masque ou un bain d'huile. Mais la plupart du temps, ça me gonfle. Je veux juste avoir de beaux cheveux sans rien faire de particulier et je pense que c'est possible. 

Ma dernière raison est aussi purement pragmatique: la place que ça prend ! Je rêve trop de partir en vacances avec du savon, de l'aloe vera, de la crème solaire. Juste passer sous la douche et me rincer les cheveux. Hop de l'aloe. Hop ça sèche. Tignasse de bombasse. Tralala, je m'imagine déjà. 

Donc pour résumer: cet objectif est le mien, c'est mon rêve à moi. Je n'ai pas la prétention d'imposer la bonne façon de faire à tout un chacun et de répandre la bonne parole du no-poo. (Je ne suis même pas sûre que ce soit ça en plus. Paie ta crédibilité.) Si tu adores te palper le bulbe tous les mardis soir après ta séance de stretching, continue à le faire ! Ou si c'est nécessaire parce que tu transpires au boulot, lave-toi la tignasse quand il faut (pense à tes collègues qui t'en remercieront). 


Et toi, c'est quoi ton petit rêve capillaire?

10 commentaires:

  1. Coucou !!
    Mon petit rêve capillaire est semblable au tien! Comme tu le dis déjà c'est super écologique, & puis c'est loooooong de prendre soin de ses cheveux (bouuuuh les fénéantes!!). Nan bon j'avoue j'aime bien quand je vois des résultats grâce à un produits, mais au final, on peut avoir 1 754 554 665 produits naturels, on n'aura jamais la chevelure de Raiponce (pas aussi parfait, pas aussi brillant, et pas aussi long!) . Et puis, se laver 1 fois les cheveux par semaine, au final, on a exactement la même gueule alors bon ! Un peu de maizena est hop c'est bon plus de cheveux gras ! C'est comme si on les avait lavé ! Donc oui, moi aussi je suis pour laver les cheveux le moins souvent (mais avec des soins quand même ^^).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Wouhou!! :D Tu en es déjà à un shampoing par semaine? Je reste à deux parce que je vais au sport au milieu de la semaine et puis le dimanche bah, parce que je veux être propre au travail lundi xD

      J'ai pas testé l'astuce de la maïzena. Tu l'utilises en shampoing sec en fait? C'est plus facile à éliminer que le talc?

      Supprimer
  2. Est-ce que tu nous fera partager tes astuces pour atteindre cet objectif ? :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avoue que je ne fais pas grand chose de particulier. Là, déjà, j'utilise plus d'AS mais du gel d'aloe vera pour coiffer mes cheveux que je maintiens ébouriffés. Mais je compte pas faire grand' chose à part essayer d'espacer au max les shampoings ^^

      Supprimer
  3. Comme toi je faisais 2 shampoings par semaine, mais je suis passee a 1 shampoing il y a quelques mois et je le vis tres bien. Cela prend quelques semaines pour s'habituer mais au final c'est top, et un gain de temps de folie :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est la période de transition qui m'inquiète parce que là, ça va, on arrive en été et je vais être en vacances mais aller au taf avec les cheveux moyennement propres, ça ne me tente vraiment pas :p je vais essayer de gérer ça durant les deux prochains mois! :)
      Bravo pour y être arrivée d'ailleurs!!

      Supprimer
  4. Je rechigne un peu à faire des soins parfois parce-que ça prend tout de même du temps, mais d'un autre côté j'adore ça, c'est mon petit moment à moi, donc ça ne me dérange pas trop de ne pas espacer davantage les shampoings au final (j'en fais deux par semaine). Puis il faut dire que j'aime énormément découvrir de nouveaux produits capillaires, c'est mon point faible !

    Les semaines de grande flemme, j'opte pour le shikakaï, qui lave et les rend tout beaux, c'est top :) Et c'est bien plus facile à appliquer qu'un masque aux poudres classiques je trouve.

    Mon rêve capillaire ça serait de retrouver des cheveux longs et ça va prendre un peu de temps ^-^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu peux aussi faire des soins qui boostent la pousse ^^

      C'est clair qu'on n'a pas toutes nos points faibles au même endroit: toi, c'est les soins capillaires, moi les soins visage. J'adore le shikakaï mais je ne me suis plus lavé les cheveux aux poudres depuis un petit moment à présent. La flemme est à son paroxysme x)

      Supprimer
  5. Je partage ton rêve capillaire! Je me lave déjà beaucoup moins souvent les cheveux qu'avant (1x/semaine avant que je n'élimine le chimique..) mais j'en suis encore à me les laver tous les 2 jours si je sens qu'ils graissent... (et ici la chaleur n'aide pas)... Maintenant ce que je fais c'est le low poo ou le no poo, parfois juste rincer mes cheveux ça suffit!
    Bisous !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Yaaay. Mais en plus, tu as une masse bien plus importante que la mienne d'après mes souvenirs. Du coup, ça veut dire que je peux aussi y arriver :3 C'est clair qu'avec la chaleur, je les rince et ça va plus ou moins mais ils se mettent d'une façon pas terrible (la meuf jamais contente). j'y arriverai un jour, j'y arriverai! ^^
      Bisous!

      Supprimer