jeudi 10 novembre 2016

[Ciné] Pourquoi faut-il voir Captain Fantastic?

Quand chéri a mentionné ce film, je m'attendais à voir une bande annonce d'un quelconque Marvel. Du coup, tu imagines ma tête quand j'ai vu Viggo Mortensen transformé en hippie, portant à sa consécration son rêve anti-capitaliste? Quand je la revois maintenant, cette bande-annonce me donne envie de voir ce film encore et encore.




Synopsis: Ben et Leslie ont pris une décision importante il y a 10 ans: quitter leur petite ferme et la civilisation dans laquelle ils vivent et qu'ils considèrent comme toxique pour se créer un petit coin de paradis dans la forêt du Nord-Ouest des Etats-Unis. A cette époque, ils ont déjà un enfant et par la suite, ils en auront 5 de plus. Ils parviennent à vivre de chasse, de cueillette, de culture et ont de temps en temps des contacts avec la civilisation pour se réapprovisionner. Cependant, un problème survient lorsque Leslie doit se faire hospitaliser et ne survit pas à ce passage à l'hôpital... Les enfants vont devoir être confrontés pour la première fois de leur vie à la civilisation tant décriée et critiquée par leurs parents...


Je ne suis pas très loquace à propos de films d'habitude. Je préfère les livres la plupart du temps et je pense qu'il y a beaucoup de personnes bien plus douées que moi pour aborder les codes du cinéma et trancher sur la qualité d'un film. Mais ici, j'avais très envie de vous partager celui-ci pour tous les aspects de notre société qu'il aborde et la manière dont on considère les autres. 




J'ai énormément aimé les deux côtés extrêmes de ce film qui s'affrontent: notre société capitaliste et consumériste, le clash entre les ados qui vivent dans la forêt, élevés à la dure et leurs cousins, bien moins cultivés qui fréquentent le lycée et savent à peine ce qu'est la Constitution. D'un côté, on a un père qui se bat pour élever ses enfants de manière radicalement opposée à ce qu'il a connu dans sa vie: il instaure des espaces de débat démocratique, leur fait suivre un entraînement hardcore digne de sportifs de haut niveau, peu importe leur âge, organise des moments où il fait l'école à la maison avec des séances de lecture et d'apprentissage individuel... Pourtant, ils sont loin de vivre dans une caverne: ils ont récupéré des tas d'objets de l'ancienne vie que leurs parents menaient avant pour bénéficier d'un certain confort. Le père a réussi à trouver un mode de fonctionnement qui nous paraît extrême mais quasi sans faille jusqu'au moment où ils doivent se confronter à la vie réelle de la société actuelle. De l'autre côté, on a les gens comme toi et moi qui vivent leur vie affairée, leur petite routine du quotidien, métro-boulot-dodo et jeux vidéos pour les gamins de 14 et 16 ans et qui considèrent que vivre exclus dans la forêt, loin de toute civilisation, est d'une violence inouïe! 

Pour les enfants de Ben, c'est une totale découverte: ils ne sont jamais sortis de cette forêt dans laquelle ils vivent depuis leur naissance - ou presque ! Loin d'être apeurés, ils se rendent pourtant compte qu'ils ont beau être cultivés, intelligents, faire preuve d'une grande capacité d'adaptation, il y a des codes qu'ils ne maîtrisent pas... C'est un grand bouleversement pour eux en plus du deuil de leur maman qu'ils sont en train de faire. 

A travers leurs péripéties, nous allons voir le conflit qui se dresse entre les deux camps et les choix que les enfants feront, chacun en leur for intérieur. Nous allons les suivre dans les rires, les larmes, la joie, l'angoisse et la peine tout au long du film... 




Pourtant, malgré les découvertes et le système alternatif mis en place par cette famille, on se rend bien compte qu'il ne s'agit pas d'un système idyllique qui pourrait fonctionner à grande échelle. Et en même temps, le réalisateur dénonce les abus de notre société critiquée à travers cette famille hors de toute convenance. Nos enfants manquent d'éducation, nous sommes emprisonnés par des multinationales qui décident de ce que nous mangeons, nous vivons sans nous poser de réelles questions sur notre démocratie et nous suivons notre vie à 100 à l'heure, comme des petits moutons, en essayant de garder la tête hors de l'eau. 

Je ressens le message du film comme étant celui d'une personne qui nous invite à nous arrêter et à nous poser la question de la société que nous voulons demain. Voulons-nous que nos enfants grandissent dans un système corrompu, où toute liberté est bridée et dans laquelle nos choix se limitent à acheter Coca ou Pepsi? Des alternatives sont possibles et viables, sans tomber dans ces extrêmes et ces clichés improbables que ce film illustre. Le rapport à la famille, à la société, à l'éducation, à la maladie et même à la mort y sont questionnés. Je ne mentionne même pas l'esthétisme, le jeu des acteurs, les émotions qu'il suscite sinon, je suis partie pour des lignes et des lignes. Mais sache que pour tout ça, je trouve qu'il vaut la peine d'être vu. 




Tu as vu ce film? Qu'en as-tu pensé?

6 commentaires:

  1. Je ne l'ai pas encore vu, mais je n'en entend que du bien tout autours de moi! Je vais avoir du mal à le regarder avant sa sortie dvd malheureusement, il ne passe plus dans le ciné de ma ville :/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ha mince! Il n'a pas du y rester bien longtemps alors parce qu'il est sorti il n'y a pas longtemps :( (J'ai pu aller le voir deux fois au ciné moi ^^)

      Supprimer
  2. Je n'avais pas du tout entendu parlé de ce film, et ton article me donne très envie de le voir ! En te lisant, je pense que les messages que le film veut faire passeront me toucheront à coup sûr. Merci pour cette découverte, je vais me renseigner sur les séances près de chez moi :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De rien Manon! Tu me diras ce que tu en penses quand tu l'auras vu :) (ptet que c'est le cas d'ailleurs à présent? ^^)

      Supprimer
    2. Je suis allée le voir pendant mes vacances, et ce film m'a complètement bouleversée, j'avais les larmes aux yeux toutes les 10min ><" J'ai trouvé ce père et ses enfants fantastiques (justement !) et les questions soulevées par le film très intéressantes. Merci pour ton article qui m'a donné envie de le voir !

      Supprimer
  3. C'était la première fois que je retournais au cinéma depuis plus d'un an. Je voulais absolument le voir dans l'ambiance d'une salle obscure et je n'ai pas regretté ❤
    J'ai la dernière chanson en tête depuis (il faut dire que je ne me lasse pas de l'écouter!)

    RépondreSupprimer