vendredi 28 août 2015

Petits Bonheurs de la semaine #14

C'est encore la tête retournée par l'écriture de mon article d'hier que je vous écris celui-ci. J'y tiens vraiment, il s'est passé plein de trucs chouettes en plus cette semaine et même si j'en sors exténuée, elle est passée et rien que le fait de me dire ça, c'est un bonheur en soi!

Source


# Ma formation sur le modèle de l'ennéagramme évolutif était géniale
J'ai pris 3 jours cette semaine et j'en suis ressortie vidée et complètement lessivée mais j'ai énormément appris sur moi-même et le fonctionnement des autres. Je me disais que soit j'étais la norme soit j'étais un ovni et en fait, c'est ni l'un ni l'autre. Et ça rassure, mon dieu, ça rassure...


# J'ai refait un henné
A moi les cheveux rouges! A défaut de pouvoir refaire ma coupe pour la rentrée, j'ai au moins refait la couleur. ^^


# Mes housses de téléphone sont arrivées
J'ai commandé de nouvelles housses pour mon Nokia 630 et elles sont arrivées lundi! Bleu vif et rose (pas aussi vif que sur la photo), j'espère qu'elle vont me durer un petit moment - même si j'ai des doutes vu le prix dérisoire auquel je les ai acquises. ^^


# J'ai relu le Petit Prince
J'adore ce conte et je ressentais le besoin de le relire car ça faisait longtemps. Quelle magie Antoine de Saint-Exupéry arrive à créer avec ses mots, je n'en reviens pas...





# J'ai entamé un partenariat avec le site Sebio
J'ai accepté de faire un partenariat avec l'e-shop Sebio que vous connaissez peut-être déjà et j'ai reçu mon premier colis lundi (oui, en même temps que les housses du Nokia si tu suis bien). J'ai cru que c'était Noël avant l'heure tellement j'ai été gâtée. Je me suis dit: "Chibi, tu vas pas demander des trucs que t'as l'habitude de prendre, il faut un peu oser!" Du coup, je suis allée vers des trucs différents et c'est comme ça que j'en suis venue à demander notamment un oriculi Lamazuna en bambou pour me curer les oreilles... Un peu zarbi la fille, non?



Et toi, tes petits bonheurs de la semaine? 


jeudi 27 août 2015

Je suis une perfectionniste sensible et je le vis bien, merci.

A l'heure où j'écris ces lignes, je suis encore sous le coup de l'émotion. J'ai besoin d'écrire, mais pas seulement pour moi, j'ai besoin de partager ce que je ressens avec quelqu'un. Avec vous visiblement. C'est plus facile par l'écrit, je peux être plus précise, je peux me poser. Personne ne me voit, personne ne m'entend. Je peux décider d'écrire et de ne pas publier aussi. Mais puisque j'ai envie de le partager quand même, je vais essayer de bien faire ça. 


Je sors de trois jours de formation qui viennent de bouleverser ma vie. Ces mots sont encore forts sans aucun doute, mais vu le tourbillon d'émotions dans lequel je m'engouffre en ce moment, ce sont ceux qui me viennent instinctivement. Je viens de découvrir le modèle de l'ennéagramme évolutif. Ce modèle comporte 9 bases de personnalité. Chacune a un mode de fonctionnement différent et des interactions avec d'autres bases, en plus de sous-types mais je ne vais pas m'encombrer de détails ici. Je vais surtout vous parler de ce que je ressens et de ce qu'elle m'a apporté. 


Dès le premier jour, j'avais trouvé ma base. D'après ce que le formateur en disait, d'après les vidéos de personnes qui se décrivaient, les sentiments qui se dégageaient. J'étais indéniablement la base 01: la perfectionniste. Je planifie, je fais des listes, je trie par tailles, par couleurs, je suis organisée, toujours à l'heure, hyper exigeante envers moi-même et les autres (surtout les pairs car c'est différent avec les élèves), je dois être la personne la plus fiable de la Terre, je tiens mes engagements comme personne, j'ai un grand sens du détail. A contrario, je suis toujours insatisfaite de ce que je produis, j'ai un sens critique très rude (si je critique votre travail, je vais parfois le faire durement mais c'est comme s'il s'agissait du mien et je veux qu'il soit... parfait), je fais des remarques qui peuvent être directes et parfois cassantes pour certaines personnes mais ce n'est jamais mon but. 

Typiquement ce que peut se dire une base 01: un travail n'est jamais fini, il est toujours perfectible.


Car ma motivation permanente est celle de m'améliorer. Dans tout ce que je fais. Dans mon travail, dans ma vie, dans mes loisirs. Quand je commence un truc, souvent, je le fais à fond sinon je culpabilise ou je me dis que ce n'est pas la peine de le commencer. J'ai une tendance à vouloir maîtriser le monde qui m'entoure et surtout la peur du temps qui passe. Je dois rentabiliser mon temps, c'est plus fort que moi. 


A côté de mon coté très méthodique et froid, j'ai des affinités particulières avec une autre base: la 04. C'est aujourd'hui que j'ai reçu une claque en me disant que j'avais clairement un côté 04 alors que je le niais complètement avant, ça me faisait flipper, je ne voulais pas devenir comme ça mais... c'est trop tard. Il faut savoir que la base 04 est dans l'émotion extrême, que ce soit la joie ou la tristesse. Elle aime se rendre intéressante, déteste le banal, cherche l'originalité, à marquer sa différence, a un grand côté artistique et est en recherche du beau. C'est pour caricaturer un peu car c'est mon pôle secondaire. Présenté comme tel, elle a un côté très instable et un manque permanent et ce n'est pas très valorisant au fond. C'est également quelqu'un de nostalgique et qui pense même que l'avenir sera meilleur que le présent. Authentique et simple, elle déteste la routine et cherche à tout prix à en sortir. 




Je brosse ici un tableau très caricatural car je ne me sens pas de cette base de prime abord mais je suis obligée de constater l'évidence et ce lien. Je ressassais des exemples de ma vie ces dernières années et oui, je suis dans l'alternatif. Je cherche aussi à montrer ma différence vis-à-vis de mon entourage et je n'imaginais pas ce côté aussi marqué. Je peux commencer par le fait de tenir un blog et une chaîne Youtube. Personne dans mes amis ou ma famille n'était au courant (avant il y a quelques mois pour mes amis) et n'a un tel loisir. J'ai suivi des cours de Japonais (qui fait ça?), je fais mes cosmétiques moi-même, je suis une tendance bio qui n'est pas du tout suivie par mon entourage direct. Grâce à mes recherches et mes loisirs, j'ai fini par rencontrer des gens comme moi dans ces domaines mais avant, je n'en connaissais pas. A travers ce blog et mes vidéos, je suis énormément à la recherche du beau. Et du beau structuré en ce qui me concerne (au cas où t'aurais pas compris mon côté méthodique). 


Lors de la formation, j'étais convaincue de ma base 01 et je rejetais la 04. Je niais l'évidence et pourtant, dans le blason qu'on a du faire en début de parcours, il fallait écrire une chose dont on avait peur. J'ai pensé à une chose que je n'ai pas osé écrire: J'ai peur qu'on ne me trouve pas intéressante. Qu'on dise que je n'ai pas personnalité, que je suis une suiveuse qui n'a aucun trait propre. J'ai conscience que ça peut être perçu comme terriblement égocentrique et c'est pour ça que j'ai eu peur de l'écrire. J'ai acquis le fait que c'était mal de se mettre en avant, de vouloir montrer qu'on est unique. Je refoule complètement ce côté de ma personnalité, dans une certaine mesure. A présent que je suis devant le fait accompli, je vais devoir vivre avec et m'accepter comme je suis.


Car cela fait partie de moi. Et cela fait énormément de bien de (sa)voir qu'il y en a d'autres comme nous dans le monde. Que ce ne sont pas des petites choses qui nous font passer pour des fous mais des vrais traits de caractère. Ils sont stables et reflètent notre mode de fonctionnement. Et que nous sommes à différents niveaux touchés par telle ou telle base de personnalité. 

C'est comme si je m'autorisais à devenir moi-même à seulement 24 ans. Ce caractère ne me rend pas détestable, il fait que je suis Moi tout simplement. Une de mes collègues vient de se découvrir à 40 ans lors de cette formation et sa réaction a été de dire: "Merde, quel temps perdu!". Il nous reste tout le temps possible encore devant soi. Reste plus qu'à savoir comment on veut l'investir...


Source des photos: 01 - 02 .

mardi 25 août 2015

Mon plan d'attaque contre la cellulite

Cette fois, c'est fini de rigoler. Les saucissons sont rangés. Les bouteilles d'eau sont pleines à craquer. Les tenues de sport sont lavées et prêtes à être enfilées. Et c'est le branle-bas de combat dans ma salle de bain pour mettre toutes les chances de mon côté. 

Déjà avant de partir en vacances, j'avais remarqué quelques kilos en trop. La situation ne s'est pas arrangée avec tous ces barbecues et ces apéros. Heureusement qu'on a quand même pas mal marché. Mais le constat dans mes pantalons a été sans appel, une fois rentrée au pays. Et c'est loin d'être confortable. Je ne suis pas du genre à racheter des pantalons une taille au-dessus quand je prends du poids, non Madame. Je combats l'ennemi, parfaitement. (Certains diront que je suis radine et ils n'auraient peut-être pas tort mais le résultat est là quand même.) J'ai aussi fait une petite fixette sur mes jambes cette année car pour la première fois depuis longtemps, j'ai acheté et porté des robes. Un véritable ovni dans ma garde-robe... 



Je t'expose ma tactique ?

A part boire beaucoup d'eau et éviter de (trop) grignoter, j'ai ressorti quelques accessoires pour faire bouger cette masse graisseuse et tonifier mes cuissots. 


Ma brosse Hydrea London  •  Mon Cellu Cup  •  L'huile "Libérez l'orange!" d'Indemne


Ma petite routine: tous les soirs, je me brosse le corps à sec (un brossage lymphatique classique) et avant de me doucher, je me masse les cuisses en dessinant des cercles pour activer la circulation. Ensuite, je me lave et si je suis motivée, je termine même par un jet d'eau fraîche. Une fois séchée, je me masse avec de l'huile et trois fois par semaine, je la fais pénétrer avec le Cellu Cup (tout pailleté que j'adore). 

Au départ, je faisais cette routine le matin et c'est vraiment génial si vous avez l'habitude de prendre votre le douche à ce moment-là. Chantal, créatrice de Cellu-Cup, me l'a confirmé: faire ses petits massages le matin, c'est le nec plus ultra. Puisqu'on bouge dans la journée, on a plus de chance de voir les adipocytes brûler (pas à l'oeil nu par contre, désolée si je te déçois). Moi, ma journée n'est pas rythmée comme ça et je ne suis pas parvenue à modifier mes plans pour qu'elle se colle dessus. Cela dit, quand je le faisais, c'était extrêmement bien car mes jambes étaient moins lourdes durant la journée, la circulation avait été bien activée et c'était très confortable. Mais quel que soit le moment choisi, veillez à le faire correctement et de manière régulière. C'est ça le plus important.

Il est vraiment nécessaire d'utiliser une huile pour masser vos jambes avec le Cellu Cup, de préférence une huile qui ne pénètre pas la peau trop rapidement pour avoir le temps de masser en profondeur vos gambettes. Cette petite ventouse reproduit le mouvement du palper-rouler que peut faire votre kiné ou votre esthéticienne. En pinçant la ventouse souple, on chasse l'air qu'il y a à l'intérieur et c'est la peau, chargée d'amas graisseux en surface, qui va venir combler ce vide. Une fois pincée et positionnée, il n'y a plus qu'à faire des va-et-vient pour masser vos cuisses ou vos mollets.


Cellu Cup paillettes comment l'utiliser


▼  Quelques précautions pour utiliser correctement votre Cellu Cup  
  1. Ne la pincez pas trop fort. Plus vous pincez fort, plus le massage est profond... et plus vous allez souffrir. 
  2. Ne vous massez pas tous les jours. C'est tentant pour faire déguerpir le plus rapidement possible cette satanée peau d'orange mais c'est le meilleur moyen pour obtenir des hématomes. Des hématomes en plus de votre cellulite. Sexy à souhait, non? 
  3. Ne vous massez pas trop longtemps. Même principe: le risque d'hématomes est aussi élevé que votre envie de faire disparaître la cellulite. 15 minutes trois fois par semaine, ça me paraît déjà bien. Et puis si vous n'avez pas le temps, 5 minutes sous la douche, c'est mieux que rien. 
  4. Faites des mouvements longs et doux, pas besoin de faire un concours sur le plus grand nombre de mouvements à réaliser en 5 minutes. Le massage vous fera moins mal et il sera tout aussi efficace.
  5. Utilisez une huile adaptée, qui glisse bien et qui contient des actifs pour activer la circulation ou réputée pour faire fondre les graisses par exemple. Vous pouvez mélanger de l'huile végétale de nigelle ou de calophylle avec des huiles essentielles décongestionnantes ou tonifiantes (pamplemousse, immortelle, eucalyptus citronné ou mentholé...)





Libérez l'Orange !, vraiment?

J'avais envie de tester une huile Slow Cosmétique et cette marque me faisait de l’œil depuis quelques mois. J'ai sauté le pas et je dois bien avouer que j'ai été quelque peu déçue... 

Ce n'est pas l'huile que je conseillerais si vous souhaitez l'utiliser en combo avec une ventouse anti-cellulite pour une raison très simple: le fini de l'huile est sec et elle est trop rapidement absorbée par la peau. Je devais d'abord me passer de l'huile de jojoba avant d'ajouter celle d'Indemne sinon j'y perdais une cinquantaine de pompes de produit par jambe pour obtenir un fini glissant. En revanche, si vous vous massez avec un autre instrument anti-cellulite comme les rouleaux à picots ou vos redoutables mains, cela ne devrait pas poser de problème. 

Concernant les aspects que j'ai appréciés, je mentionnerai son odeur discrète et légèrement citronnée, très agréable. Le flacon est dépourvu de capuchon, ce qui m'a surprise lors de l'ouverture de la boîte. Mais oui, mais oui, c'est normal: c'est un déchet en moins dans la poubelle. A la place, pour éviter que l'huile ne sorte malencontreusement du flacon en verre, Indemne a choisi une petite languette en plastique pour bloquer la pompe. Ingénieux, n'est-il pas? 

En revanche, je peine un peu à justifier la mention Slow Cosmétique pour ce produit... Le flacon est vendu à 26,95€ les 100ml et le premier ingrédient qu'on y retrouve est de l'huile estérifiée. Or, sur l'emballage, Indemne a choisi de mettre en avant la mention "7 huiles essentielles" (et puis en plus petits "et huiles végétales 100% naturelles"). C'est du marketing qu'utilisent les sociétés pratiquant le Greenwashing et je la déplore... Je trouve que c'est un peu fort de café malgré le fait qu'on retrouve de l'huile essentielle d'eucalyptus, de l'immortelle (dont le prix est assez élevé), de pamplemousse et de poivre noir. Ils font le minimum du minimum et c'est pour cette raison qu'ils n'obtiennent qu'une étoile sur trois dans leur mention.




Bref, à mes yeux, cette huile est agréable à utiliser mais n'est pas du tout indispensable pour un traitement externe contre la cellulite. Si vous avez une recette maison efficace, n'hésitez pas à la proposer dans les commentaires et je l'ajouterai ici. :)



Quels résultats en quatre semaines ?

Il est difficile d'attester une efficacité réelle de l'huile sur la cellulite puisque j'ai la conviction que ce sont surtout les instruments employés pour masser et tonifier qui jouent un rôle primordial. Et puis toi et moi, on sait que je n'ai pas pu boire que de l'eau et manger des crackers aux céréales pendant un mois donc du côté de l'alimentation, faut pas trop espérer... 

Le massage avec la ventouse est efficace, comme je vous l'avais déjà montré dans un précédent article sur l'autre blog. Couplé avec le brossage à sec, ça aide à tonifier ma peau et ça la rend plus belle et plus ferme. Je réitère l'expérience de l'avant/après en photo et cette fois, on est fifou, on se montre le vrai gras, celui des cuisses.



Les résultats sont un peu moins spectaculaires que les précédents. Je pense que c'est parce que la masse graisseuse est tout simplement plus importante et concentrée dans mes cuisses que dans mes mollets. En revanche, même problème que la dernière fois lorsque j'ai du reprendre une photo pour faire le comparatif avant/après: la zone à pincer est difficile à choper! Mes cuisses, tout comme mes mollets lors du dernier test, ont donc perdu un ou plusieurs cm - même si j'aurai du en attester avec des mesures prises au préalable. Je ne m'attendais pas du tout à ce genre d'effet, surtout que mes séances de sport n'ont pas augmenté lors de ces vacances et que je bouge beaucoup moins que pendant l'année scolaire.

Je compte poursuivre mes efforts: j'ai une marque de cellulite dont j'aimerais beaucoup me débarrasser et qui est présente depuis quelques années sur l'arrière de ma cuisse donc il faudra plus longtemps avant de réussir à casser cet amas. Tant que je suis en vacances, cette petite routine ne me dérange pas du tout, elle me plaît plutôt bien. Je verrai bien si j'ai l'occasion de la poursuivre à la rentrée mais en attendant, je ne me décourage pas ! 



Et toi, adepte de ces outils pour combattre la peau d'orange?



A lire si tu veux aller plus loin:


________________________________________________

Si ça te tente de commander sur la boutique de Cellu Cup, tu peux utiliser le code CHIBI2015 pour avoir 6€ de réduction sur ta commande. Il est valable jusqu'au 8 septembre 2015. 

Cette promo se combine avec les offres en cours à savoir -15% à l'achat de 2 Cellu Cup et -20% si vous en achetez 3 et +. Commandez avec vos copines! ;-)




vendredi 21 août 2015

Petits Bonheurs de la semaine #13

C'est une sensation étrange de me dire que je vais vous écrire mes petits bonheurs de la semaine alors qu'elle a été difficile et stressante, pas tellement joyeuse. Je le fais d'habitude avec une joie au coeur, une motivation et une détermination dans le but de m'accrocher à ces petits trucs qui m'ont fait sourire, pour ne pas perdre le fil. Ces moments ont été plutôt rares cette semaine, tu vas voir. 


# J'ai passé une belle soirée avec le Chéri dimanche
♥ ♥ ♥


# J'ai fait une liste de courses pour la rentrée
En ce qui me concerne, je suis dingo-dingue des papeteries: les carnets, les bics, les stylos, les agenda, les... bref. Tu me mets dans un magasin comme ça et je peux y rester pendant des heures. Sans problème. La rentrée, ça me rend hystérique en fait. 


# J'ai avancé dans ma séquence
Même s'il reste encore pas mal de trucs à finir, j'ai la satisfaction de tenir le bon bout...


# J'ai pu prendre en photo les chatons d'à côté
Ils sont minuscules et trop mimi. A peine aperçus, cette fois, j'ai filé chercher mon appareil photo car je n'avais pas encore pu les photographier. ♥ Mon chat était complètement revêche mais ça va, il ne boude plus là. ;-)



# J'ai reçu ma commande BelleBulle
J'adore cette petite marque bruxelloise, j'en avais déjà parlé sur l'autre blog. En plus, il y avait une erreur dans la commande et la marque m'a renvoyé le bon produit sans que je doive renvoyer l'ancien. C'est top, non?


# Laetitia m'a fait sourire plein de fois...
...dans cette vidéo où elle retrace ses vacances en Argentine qui ont été catastrophiques au début et puis pleine de surprises par la suite. Elle me fait beaucoup sourire et elle prend la vie avec beaucoup de philosophie en définitive, c'est très chouette à regarder / écouter.


Et toi, quels ont été tes petits bonheurs cette semaine? 

lundi 17 août 2015

Bénin - Safari au Parc de la Pendjari

Tu ne le sais peut-être pas mais il y a un an et demi, je suis partie pour environ deux mois au Bénin. J'y ai donné cours pendant cinq semaines et le reste du temps, j'en ai profité pour me reposer, visiter le pays et subir le climat. 

Quand j'étais sur place, j'ai fait des petits articles chargé d'anecdotes mais je n'avais pas envisagé de présenter mes photos. Je crois que c'était encore trop frais, trop personnel, trop de souvenirs. Aujourd'hui encore, ce voyage me rend nostalgique. Quand j'étais sur place, je ne prenais pas conscience de ce que je vivais et je le savais. Ça me frustrait énormément, je pensais tellement ressentir un décalage, une coupure, quelque chose de vif, de brutal! La rupture s'est plutôt passée au retour lorsqu'il a fallu m'adapter à mon mode de vie précédent.




Trêve de mélancolie, je voulais te parler aujourd'hui d'une raison pour laquelle beaucoup de personnes rêvent d'aller en Afrique: réaliser un Safari. Oui, avec un S majuscule parce que pour une fois, nous avons la chance d'observer des animaux dans leur habitat naturel, dans leur climat, au milieu de la savane ou de la forêt, protégés de loin par les Hommes et non élevés ou chassés.

Le seul Parc béninois où il est possible de faire un Safari est celui de la Pendjari, situé dans le nord-ouest du pays. Il est situé à environ 4 heures de route de Natitingou, la ville la plus proche où nous séjournions. Les paysages montrent une nature sèche à cause du climat, on y retrouve beaucoup de savane. Du coup, pas grand chose de luxuriant à photographier dans ce coin-là - au contraire des chutes de Kota et de Tanougou dont je vous reparlerai peut-être dans un prochain article.




Le Safari est une activité qui rapporte beaucoup d'argent et qui permet d'aider le Parc à survivre, payer les guides, entretenir les infrastructures d'accueil, préserver le patrimoine... mais pas à soigner les animaux par contre. Le guide que nous avions nous a expliqué qu'ils laissaient la nature opérer. Si deux lions se battent, il y en a un qui va mourir et c'est comme ça. Ils n'interviennent pas dans ce genre de cas. Leur influence sur les animaux est plutôt minime, ils se font petits et se contentent de connaître les animaux sur le bout des doigts, leurs habitudes, leur repaires favoris... pour que les touristes aient la chance de les apercevoir - même de loin pour certains - et nous donner des informations insolites sur leur compte. 

Pour l'organisation de l'expédition, nous sommes passés par les contacts établis avec les habitants du coin. De cette façon, nous avons pu obtenir de bons prix négociés par un de nos amis. J'ignore si les agences de voyage gonflent beaucoup les prix mais de manière générale, je déconseille de passer par elles. Quand on part en Afrique avec une agence, cela ne profite pas aux habitants de la région alors qu'il y a des structures hors agences qui existent et qui sont tout à fait fiables. Pour le Bénin, je vous recommanderais particulièrement Éco-Bénin qui organise des circuits et des tours de manière responsable.







Les éléphants, pour se nourrir ou lorsqu'ils sont en colère, peuvent aller jusqu'à déraciner un arbre. Les dégâts infligés à la nature du parc sont parfois considérables, ce qui oblige la replantation de palmier dans plusieurs zones chaque année. 


Pumba et toute sa petite famille !  




La légende selon laquelle les crocodiles restent la gueule ouverte en attendant que des petits oiseaux tels que les Robinson de Martinique viennent leur curer les dents est en partie vraie! Ici, le guide nous expliquait qu'il gardait la gueule ouverte surtout pour réguler sa température. 


Un de mes bonheurs est celui d'avoir pu voir des lions de mes yeux, à seulement quelques mètres de la piste! Il a fallu s'approcher doucement (essaie de rester discret dans un 4x4 vrombissant, vas-y essaie) et on a pu les voir entre les arbres. Il faisait tellement chaud cet après-midi là... ! C'est à ce moment que j'ai appris qu'un lion pouvait dormir jusqu'à 20 heures par jour! Paresseux va... 





Une de mes photos favorites. ♥ Les hippopotames sortent rarement la tête de l'eau à cause de la chaleur et peuvent rester très longtemps en apnée. Autant dire que lorsqu'ils ont pointé le bout de leur nez, j'étais déjà sur le coup depuis de longues minutes.





Le lever de soleil sur le Parc était vraiment un spectacle magnifique. 









Il est sans doute inutile d'affirmer que cette expérience fait partie de mes meilleurs souvenirs malgré le mal de dos (et aux fesses, ouille!) que m'ont provoqué deux jours assise à l'arrière d'un 4x4 à rouler sur des petits chemins cabossés. Nous avions un guide extra, qui connaissait tous les animaux, qui avait un regard perçant et les apercevait à des dizaines de mètres (y compris les oiseaux!), c'était très impressionnant. Le seul petit regret fut de ne pas avoir vu les guépards (qui sortent peu et sont très rapides - merci Captain Obvious) ni de girafes mais pour ces dernières, c'est normal: le parc n'en possède pas. 




Et toi, tenté(e) par un Safari?


vendredi 14 août 2015

Petits Bonheurs de la semaine #12

Tadaaa, me revoici pour la douzième édition de mes petits bonheurs de la semaine, plus en forme que jamais! La chaleur n'a pas encore eu raison de moi et tant que je ne me suis pas encore liquéfiée, je vais passer directement au sujet qui nous intéresse aujourd'hui, non? 


Source

# Je visite un appartement lundi
Nouvelle toute chaude, je viens de raccrocher à l'instant avec la locataire de l'appartement. Il est plutôt bien situé et le prix a l'air très correct. A voir le reste lors de la visite!


# J'ai entamé une nouvelle séquence de cours
Et elle avance plutôt bien. Je me remets dans le bain et j'ai bien huilé mon petit cerveau mercredi. Le plan est fait, certains documents sont déjà créés, y'a plus qu'à faire la suite.


# J'ai quasi tous mes papiers administratifs pour le dossier à rendre à l'école



# J'ai écrit quelques articles pour le blog
Avec les photos, farpaitement. Et dedans, il y a un article sur mon safari au Bénin. P'tet même que sans doute, je peux vous en faire un second avec les chutes d'eau et leur belle végétation. J'espère que ça vous plaira. :-)


# Je suis allée manger chez mon frère
C'est la première fois que je voyais leur nouvelle maison terminée, avec leurs meubles et tout. Ça fait tout drôle mais ils sont bien installés et ça fait surtout plaisir. :-)


# La zumba m'a fait beaucoup de bien
Encore une fois cette semaine, j'ai transpiré comme jamais et ça fait du bieeeen. Bon, quand je dois reprendre le bus pour la maison, c'est moins cool mais ça fait du bien au corps et à l'esprit de se défouler et se trémousser en musique. Hop hop, voici une des musiques sur lesquelles on danse pour le moment.



# J'ai découvert Rocket Dock
Je ne sais pas ce que vous en pensez mais je trouve les icônes Windows particulièrement ignobles, surtout lorsqu'il s'agit de raccourcis avec les petites flèches blanches sur les programmes. Bref. ChériChibi avait créé sa propre barre avec ses propres icônes il y a déjà un bon moment et j'avais aussi envie d'avoir une jolie barre d'icônes qui ne me gâche pas mon fond d'écran. (Et comme mon fond d'écran apparaît souvent lorsque je donne cours, c'est plus classe comme ça. héhé ) Du coup, on a installé ce petit programme et on a bidouillé quelques icônes pour que ce soit plus harmonieux et tadaaaa. Voilà le résultat:

J'ai brouillé l'icône avec le logo de l'école au cas où tu te demanderais ce qu'est cette icône informe et bleue dans la partie de gauche. ^^ Quand je passe ma souris dessus, l'icône grossit et devient opaque, ça fait une bubulle. Et j'adore. Voilà. 



Et toi, tes petits bonheurs de la semaine?


mercredi 12 août 2015

TOP 5 | Mes thés glacés préférés pour l'été

Ce n'est plus un secret pour personne: je suis une blogueuse à thés. Et quand il fait chaud, je les aime glacés. Mmmmh, bien frais, avec un livre sur le transat et les doux rayons du soleil qui transpercent le feuillage des buissons...

Source

SAUF QUE. pour que ce moment soit parfait, il faut faire des tests pour découvrir ZE thé qui sera aussi bon chaud que froid (parce qu'on n'aime pas gaspiller ici, tu vois). Voici donc cinq thés que j'adore boire l'été, en thé glacé.


Le BB detox - Kusmi Tea

Qu'est-ce que je t'aurai bassiné avec ce thé, cette année! Mais je n'y peux rien, il est vraiment parfait. Un petit goût frais et fruité de pamplemousse. Pas amer pour deux sous. Juste le parfait équilibre entre le fruit et le thé vert.

Source



Le thé des Magiciens - Tschin Ta Ni

Difficile de s'en procurer quand on n'habite pas Genève mais si tu as l'occasion d'y passer, n'hésite pas à en prendre. C'est très rare quand j'aime le thé noir glacé mais celui-ci a le mélange parfait des fruits exotiques. A nouveau, nullement amer, il ravit toujours mes papilles, aussi bien froid que chaud.


Le Pêche de Vigne - Terre d'Oc

Petit thé noir très doux que l'on peut boire aussi bien chaud que glacé. L'avantage, c'est qu'il est tellement doux que même après 24h de trempette dans l'eau fraîche au frigo, le goût du thé n'était pas  amer. Un thé parfait pour les distraits comme moi, sans doute! ^^





Le thé vert à la menthe

Un grand classique rafraîchissant, je suis certaine que je ne t'apprends rien. Il est très facile d'en trouver, chaque grande maison de thés en propose mais le goût varie en fonction de la qualité du thé vert choisi. A toi de tester plusieurs marques et de découvrir celle qui ravira le plus tes papilles. 
Le petit plus? des feuilles de menthe ajoutée au mélange pour accentuer encore les arômes et se mélanger au thé vert.



Le Mojité

A ce stade, je triche complètement car c'est une recette que j'ai découvert au Jardin du Thé de Grenoble. Un mojito... à base de thé et sans alcool. Le nom est assez explicite. La recette est à base de thé à la menthe, de sucre, de sucre de canne et de feuilles de menthe. Je vous en ferai probablement une recette en vidéo avant la fin de l'été. 



Et toi, quels sont tes thés glacés préférés pour l'été? 

lundi 10 août 2015

Le jour où mon blog idéal a changé

Ne fais pas l'innocent, je suis sûre que tu en as un aussi. Un idéal de blog, ce but presque parfait que tu rêves d'atteindre et pour lequel tu t'appliques tant lors de la préparation de tes articles. 

Quand j'ai recommencé à bloguer en 2011, j'intégrais la blogosphère beauté - même si je ne me suis jamais senti d'appartenance réelle pour cette partie du web qui prend tant de place. J'apprivoisais Blogger avec mes petites joies et découvertes quotidiennes. Aujourd'hui encore, j'aime tripoter l'interface du blog, je change de bannière, les boutons, l'aspect des articles... 

Tout ça pour dire que, comme toute jeune blogueuse, j'en suivais d'autres, surtout dans ma "catégorie". Et j'admirais leurs photos, leurs articles, leur joli design... mais ça ne me correspondait pas. Et ça ne me convient toujours pas aujourd'hui. Lorsque j'ai changé d'avis sur l'orientation du blog, j'ai peu regardé les autres blogs "Lifestyle" parce qu'on retrouve tout et n'importe quoi dans cette catégorie, mais aussi de vraies pépites comme j'ai pu le découvrir récemment! 




Pourtant, aujourd'hui, j'ai un idéal net à atteindre en termes de contenus et d'objectifs pour le blog. J'ai découvert quelques blogs voyages qui m'en ont mis plein les yeux. Et voilà un des défis que j'ai envie de relever aussi: vous en mettre plein les yeux. Vous faire rêver. Comme ces blogs me font m'évader et qui m'emmènent en Islande, aux Etats-Unis ou au Japon. 

Ce blog, c'est une succession de petits bonheurs, qu'ils soient bien-être, littéraires ou des instants quotidiens. Mais j'aimerais que certains marquent plus le blog que d'autres, comme dans la vie réelle. J'ai envie de varier les photos, de ne plus avoir peur de sortir avec mon appareil et photographier ma ville si j'en ai envie, de vous montrer des jolis coins, des adresses sympas, vous faire découvrir des choses inconnues. Et peut-être que mes découvertes en amèneront d'autres. C'est une petite bulle d'espoir qui est en train de naître. 

J'ai envie de me renouveler, de m'améliorer, de me diversifier, aujourd'hui plus que jamais auparavant. J'ai envie d'être curieuse, de fouiner toujours plus loin et de voir où cela me mène.


Me suivras-tu?

vendredi 7 août 2015

Petits Bonheurs de la semaine #11

Plop! On est vendredi, je me suis réveillée au bruit de la pluie qui clapotait à ma fenêtre. Du coup, je me suis levée et je me suis dit que j'allais vous écrire l'article du jour tôt le matin - pour changer un peu. Cette semaine, je suis encore officiellement en vacances mais officieusement, j'ai repris les bancs du travail parce que oui, les profs ne travaillent pas seulement quand les écoles sont ouvertes (pour celles et ceux qui en douteraient encore ;-) )

Source

 # J'ai vu Anaïs et Céline en début de semaine
C'est trop cool: quand on se voit, on a chacune plein de trucs à donner aux deux autres et c'est Noël toute l'année!


# J'ai complété ma Family Dr Hauschka
En essayant le masque Purifiant et le Bain de vapeur, j'ai ajouté deux produits aux deux premiers qui me plaisaient déjà beaucoup, à savoir la Crème Purifiante et le masque Revitalisant. Une vraie addiction commencerait-elle?



# Je me suis débarrassée de mes boutons
Même que j'ai la peau presque toute lisse et peut-être bientôt sans cicatrices? A voir, à voir... En attendant, ça donne la patate quand je vois ma peau dans le miroir le matin!


# J'ai rencontré deux collègues
First meeting pour un cours que je ne connais ni d'Eve ni d'Adam (mais on ne refuse pas des heures voyons!) et tout s'est très bien passé. Ils sont bien sympa et je crois que j'ai fait bonne impression.


# Aujourd'hui, on va à Maastricht avec ChériChibi
Pas de photos prévues parce que les batteries sont à plat mais Instagram devrait réagir quand même ^^


# Mon 1er tutoriel de bracelet brésilien a été très bien accueilli
Sur le forum, sur les réseaux sociaux, vous m'avez rassurée et encouragée pour la suite et ça m'a fait drôlement plaisir alors j'ai hâte de me mettre au prochain, au vrai !


# Et mon article avec mes photos de voyage aussi!
Ce qui m'a encore plus touchée. C'était la semaine touchante oui oui.


J'en oublie certainement mais là, je dois aller me préparer pour aller catcher mon train. Alors, n'hésitez pas à me partager vos propres petits bonheurs de la semaine, ça me fera aussi très plaisir!

mercredi 5 août 2015

Une bouffée d'air frais entre le Vercors et la Chartreuse

Cette fois, ça y est. j'inaugure la rubrique Voyages du blog avec quelques photos de mes dernières vacances. J'aurai pu vous montrer la belle ville de Bruges mais je n'étais pas totalement satisfaite des photos. Il faudra que j'y retourne pour vous en proposer d'autres. Non, cette fois, je vais vous parler de paysages de montagne avec les massifs du Vercors et de la Chartreuse, tout autour de la ville de Grenoble.


Mes vacances cette année ont été ma grande première fois en montagne. J'ai pu expérimenter sur plusieurs jours des promenades dans les massifs grenoblois en compagnie du Chéri, habitué à la région depuis plusieurs années (normal puisqu'il y a vécu). Quant à moi, petite Chibi des villes, c'est la première fois que je m'essayais à ça. Quitte à ne pas repartir les mains vides, nous avons pris des photos qui feront de très beaux souvenirs (et de beaux fonds d'écran as well). J'ai un peu l'impression que je saoule tout le monde avec mon voyage ces derniers jours maiis je n'y peux rien. Autant j'en ai bavé pour y arriver, autant j'adore les regarder aujourd'hui. Petite sélection pour vous!



Charmant Som - 1867m. On est monté tooout là haut. 



Et une fois au sommet, qu'y a-t-il? Une croix... 





Et on s'est aussi fait des copains sur place!







Le parc naturel régional du Vercors est immense. La réserve naturelle ne représente que 10% de son territoire et s'étend déjà sur 17.000 hectares. On retrouve sur ces hauts plateaux de nombreuses espèces sauvages (et aussi beaucoup de randonneurs en saison). Nous n'avons pu apercevoir que des marmottes, des bouquetins et quelques espèces d'oiseaux. Beaucoup d'animaux se cachent de l'homme et il n'est pas facile d'en surprendre certains (surtout si, comme moi, vous avez deux pieds gauches et que vous devez systématiquement regarder où vous les posez).









Le coucher de soleil en montagne est assez étonnant mais loin d'être déplaisant. 














J'espère que cette petite bouffée d'air frais vous aura aussi fait du bien et que vous n'êtes pas blasés par ces beaux paysages de montagnes qui peuvent tous se ressembler un peu si vous n'y êtes jamais allés. En tout cas, ce furent de très belles régions et je vous conseille vraiment d'aller les voir en été ou en automne. En hiver, la région est plutôt prisée pour le ski que pour les promenades. :-)

Si vous voulez voir quelques images animées du voyage, voici la vidéo postée il y a quelques jours sur ma chaîne Youtube:



Vous connaissiez cette région? 
La rando, c'est votre truc - ou pas du tout ? 
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...